Guide choisir ses skis de randonnée et leurs tailles :

1. Choisir la taille de ses skis de randonnée

Pour un pratiquant non averti, choisir la taille de ses skis de randonnée peut paraître difficile.

Pourtant c'est assez simple en pratique, en fonction de votre niveau, vous devrez prendre des skis plus ou moins grands que votre taille.

Niveau débutant : entre -5cm et -8cm que votre taille.

Niveau intermédiaire / expert : votre taille voir jusqu'à +5cm

En pratique, la longueur des skis, plus elle est longue, réduit le maniement des skis en virage mais permet de moins s'enfoncer dans la poudreuse et d'aller plus vite en descente. 

Bien-sûr au plus les skis sont longs au plus ils sont lourds à la montée.

Après la longueur des skis, il faut choisir leurs largeur:

Plus les skis sont larges (+de 95mm), moins ils s'enfonceront dans la poudreuse à la descente mais plus ils créeront de la friction à la montée et seront lourds. A l'inverse des skis étroits (- de 80mm) seront moins stables en descente mais permettront des dénivelés plus importants en montée car ils seront plus légers et créeront moins de friction.

Pour des débutants, des skis de largeur moyenne (80mm à 95mm) offrent un bon compromis entre montée et descente, stabilité et poids, 

2. Les fixations

Les fixations de ski de randonnée existent en deux technologies:

  • Les fixations low-tech à inserts:

Elles sont plus légères que les fixations à plaques, sont également plus efficaces en montée. Cependant elles ne sont compatibles qu'avec des chaussures à inserts.

  • Les fixations Diamir à plaques:

Elles ressemblent aux fixations utilisés en ski alpin, elles sont donc compatibles avec toutes les chaussures de ski mais sont par contre plus lourdes que les fixations à inserts. Ce poids ce ressent notamment par le fait que lors de chaque pas, il faut soulever toute la fixation avec le pied.

Ces fixations à plaque sont par contre plus précises en descente et sont donc généralement privilégiés par les skieurs pratiquants la freerando.

5. Les peaux de phoques

Les peaux de phoques étaient traditionnellement confectionnés en véritable peaux de phoques, aujourd'hui bien heureusement, elles sont confectionnées avec du matériel synthétique: du nylon ou du mohair, voir les deux mélangés.

Le principe est simple, les "poils" de la peau de phoque glissent dans un sens et adhérent dans l'autre. Ainsi lors de la montée, on peut faire glisser ses skis en avant pour progresser mais on  ne glissera pas en arrière si la neige est bonne. En cas de neige verglacé les peaux de phoques ne sont plus toujours efficaces et devront dont parfois être associés à des couteaux en métal, qui jouent le rôle de "crampons" anti-recul".

Les peaux de phoques sont généralement encollés, c'est à dire qu'elles tiennent sur la semelle du ski grâce à de la colle, parfois une attache est également présente sur l'arrière de la peau et vient se fixe sur le talon du ski afin d'éviter que les peaux ne se décollent à cause du froid.