Filtres de recherche

Filtres actifs :

Farts Il y a 44 produits.

Sous-catégories :

par page
Résultats 1 - 15 sur 44.
Farts

Les farts pour skis et snowboard.


Quel fart choisir ?

Il existe deux types de fart : le fart à chaud et le fart à froid.

Le fart à froid existe sous la forme de fart liquide ou de fart en spray. Il est très simple d'utilisation. On l'applique sur la semelle des skis ou du snowboard, on laisse s'évaporer les solvants, on brosse légèrement et le t...

Les farts pour skis et snowboard.


Quel fart choisir ?

Il existe deux types de fart : le fart à chaud et le fart à froid.

Le fart à froid existe sous la forme de fart liquide ou de fart en spray. Il est très simple d'utilisation. On l'applique sur la semelle des skis ou du snowboard, on laisse s'évaporer les solvants, on brosse légèrement et le tour est joué. Cependant, ce type de fartage a deux inconvénients : sa durée d'efficacité est relativement réduite et il ne va pas nourrir la semelle de votre équipement. 


Le fart à chaud est constitué d'un pain de fart que l'on fait fondre avec un fer à farter spécifique et que l'on étale sur la semelle avec celui-ci. En chauffant la semelle, on va faire pénétrer le fart profondément dans sa structure. Deux effets : une amélioration de la glisse et un entretien de la semelle. Les effets du fart à chaud se font ressentir beaucoup plus longtemps que le fart liquide. 


Les qualités du fart pour ski et snowboard.


Pour les skieurs occasionnels, le fart universel (toutes températures) est largement suffisant. On aura une bonne glisse et les skis ne colleront plus sur la neige chaude. 
Quand on veut gagner en performance, on sélectionne le fart à appliquer en fonction de la température de la neige qu'il va faire. Fart bleu pour les neiges froides, fart rouge pour les neiges fraiches et fart jaune pour les neiges plus chaudes et humides.
Pour ceux qui veulent gagner des centièmes de seconde en compétitions, il existe des farts fluorés très performants. Plus on augmente la teneur en fluor, meilleure sera la glisse (plus onéreux aussi).
Pour gagner le dernier centième de seconde, on utilise un accélérateur qui va agir sur les premiers mètres de la course.
Avant de farter à chaud, il convient d'enlever les saletés et le fart résiduels sur la semelle à l'aide d'un défarteur à chaud ou d'un défarteur liquide.
Nous travaillons avec Vola, une entreprise française qui produit des farts d'excellente qualité utilisés par les meilleurs athlétes en coupe du monde de ski et snowboard.

Détails