Vous pensez avoir fait le plus dur en trouvant le réchaud à gaz parfaitement adapté à votre aventure? Soudain vous vous rendez compte qu’il vous manque de quoi le faire fonctionner, à savoir la cartouche qui va avec. Une fois arrivé devant le rayon, une multitude de choix s’offrent à vous : Jetpower, Power Gas, Isopro, Optimus, du 100g, du 230g ou encore du 450g. Vous pensez qu’il s’agit de la même chose? Détrompez vous, ces cartouches ont toutes une utilité différente, ce qui amène l’équipe Speck-Sports à vous éclaircir sur le sujet.

 

Quelle type de cartouche?

 

 

A percer

Ces cartouches sont les moins répandues dû à leurs nombreux désavantages. En effet, elles ne sont pas les plus sécuritaires ni les plus pratiques. Une fois que vous aurez percé cette cartouche, vous ne pourrez plus enlever le réchaud tant que cette dernière ne sera pas entièrement terminée. 

C’est donc pour cela que l’équipe Speck-Sports vous recommande de vous orienter vers les cartouches suivantes, dites à valve.

 

 

 

 

 

 

Cartouche à valve non filetée

Ce type de cartouche est dite clipsable, c’est à dire qu’elle ne disposent pas d’un filetage. Les plus connues sont les cartouches de la marque Campingaz. Elles sont très facilement trouvables dans le commerce. Malheureusement leur utilisation reste assez restreinte puisqu’elles ne sont compatibles qu’avec les réchauds Campingaz ou encore une minorité de réchaud type Primus.

A savoir que les réchauds Primus compatibles avec ce type de cartouches ont pour la plupart le terme « DUO« , qui apparaît dans leur nom. Comme par exemple « Microntrail Stove Duo V2« , « Essential Trail Stove Duo« , « Easy Fuel Duo Piezzo » ou encore « Powertrail Stove Piezo Reg Duo« . 

Contrairement aux cartouches à percer, celles ci peuvent être retirées sans avoir été vidées et réutilisées la fois d’après.

 

 

 

Cartouche à valve filetée

Ces cartouches sont les plus répandues dans le milieu de l’outdoor. Elles sont munies d’un pas de vis qu’il suffit de visser sur le réchaud directement. Elles répondent à la norme EN417 et sont compatibles avec tous les réchauds à gaz MSR, Jetboil, Optimus ou encore Primus. En revanche elles ne sont pas compatibles avec les réchauds Campingaz ! Vous pouvez ainsi utiliser une cartouche Primus avec un réchaud MSR, cela ne pose absolument aucun problème même si nous vous conseillons d’utiliser un réchaud et une cartouche de la même marque pour des performances optimales.

Tous comme les cartouches précédentes, ces cartouches peuvent être retirées même lorsqu’elles ne sont pas vides, ce qui permet de les réutiliser autant de fois que possible.

 

 

 

Quelle composition choisir?

 

Contrairement aux idées reçue, toutes les cartouches n’ont pas la même composition, même au sein d’une même marque. Avant d’acheter une cartouche, pensez aux conditions dans lesquelles vous allez utiliser ces cartouches pour ensuite faire le bon choix. 

Les trois gaz utilisés sont en général le butane, le propane et l’isobutane, tous avec des propriétés différentes. 

  • Le butane 

Le butane est le gaz de remplissage, peu coûteux, mais qui, malheureusement ne résiste pas bien aux basses températures. En effet, en cas de basses températures, il ne passe pas bien de l’état liquide à l’état gazeux. 

  • Le propane 

En complément du butane, les fabricants ajoutent du propane. Ce gaz a une température d’ébullition très faible (-42°C), ce qui va permettre, une fois mélangé au butane, d’abaisser la température d’utilisation de votre cartouche. Ainsi, plus la proportion de propane est élevée, plus votre cartouche pourra être utilisée à des températures basses. 

  • L’isobutane 

Enfin troisième élément que l’on retrouve dans certaines cartouches de gaz : l’isobutane. Ce gaz à un point d’ébullition de -11.7°C, ce qui le rend très résistant au froid, mais il possède surtout l’avantage d’être un gaz propulseur avec un fort pouvoir calorifique, ce qui permettra à votre cartouche d’avoir une pression constante jusqu’à -11,7°C.

En résumé, pour un cartouche à utiliser dans des conditions douces comme on peut avoir en été ou au printemps, mieux vaut privilégier une cartouche composée de butane et de propane, à savoir la cartouche SUMMER GAS par Optimus composée à 80% de butane et 20% propane, idéale entre 15°C et 40°C.

En revanche, si vous êtes à la recherche d’une cartouche plus polyvalente, pour une utilisation 3 saisons, mieux vaut s’orienter vers une cartouche ou la proportion de propane est plus importante, ou bien des cartouches contenant de l’isobutane en plus. 

Vous aurez ainsi le choix entre les cartouches suivantes : 

  • Power Gas par Primus : 20% de propane et 80% d’isobutane
  • Isopro par MSR : 20% de propane et 80% d’isobutane
  • Energy par Optimus : 50% de butane, 25% de propane et 25% d’isobutane
  • Jetpower par Jetboil : 2% de butane, 25% de propane et 73% d’isobutane

Les cartouches trois saisons sont conçues pour des températures entre -15°C et 25°C.

Certains fabricants vont encore plus loin, notamment Primus en proposant une cartouche spécialement adaptée pour l’hiver : la Winter Gas. Composée à 5% de butane, 25% de propane et 60% d’isobutane, sa particularité réside dans la présence d’un Vapour Mesh à l’intérieur de la cartouche qui maximise le rendement pour des températures entre 10°C et -22°C. Ce Vapour Mesh fabriqué en papier absorbant augmente le surface utilisable lors du processus d’évaporation. 

Ainsi ce type de cartouche délivre 9% de puissance supplémentaire sur 60 minutes d’utilisation et 15% sur 120 minutes. 

 

Quelle contenance choisir?

 

Enfin, dernier élément à prendre en compte lorsque vous avez à choisir une cartouche : la contenance. Cela dépend ne nombreux facteurs, combien de temps vous partez, à combien de personnes ou encore des conditions météorologiques.

A savoir qu’il existe trois volumes : 450g, 230g et 100g de gaz. La composition ne change pas d’un volume à l’autre pour une même marque donnée. A noter qu’en moyenne, une cartouche de gaz de 230g dispose d’une autonomie de 1h30. Cette donnée est à relativiser étant donner que cela dépend de la température extérieure ainsi que de la puissance utilisée.

Nous espérons que cet article vous aura été utile.

Nous souhaiterions également vous sensibiliser sur l’environnement en vous rappelant que la place d’une cartouche vide n’est pas dans la nature mais dans un endroit plus approprié.

A bientôt,

La team Speck-Sports